Projet d'établissement

Projet d'établissement

INTRODUCTION

Le projet d’établissement de l’internat d’Irchonwelz vise à atteindre différents objectifs :

Permettre à l’enfant de devenir responsable et autonome ; 

Utiliser les méthodes requises pour son développement intellectuel et physique ; 

Respecter les autres ainsi que son environnement et se sentir bien au sein de son établissement

2. RESSOURCES HUMAINES, POPULATION ET INFRASTRUCTURE

Présentation :

L’Internat Global Autonome Mixte de la Communauté Française a vu le jour le 1er septembre 1986, il accueille les élèves internes de l’Athénée royal d’Ath (fondamental et secondaire) et de l’Institut technique Renée Joffroy d’Irchonwelz. Sa capacité d’accueil actuelle est de 89 places.

34 lits chez les filles âgées de 8 à 20 ans.
55 lits chez les garçons âgés de 8 à 20 ans.

Encadrement :

Le personnel de l’internat comprend : un(e) administrateur(trice),
un(e) comptable,
six éducateurs (trices).

Infrastructure :

L’internat se trouve dans un magnifique parc situé Chaussée de Valenciennes, 48 B à Irchonwelz. Les chambres individuelles ont été fraîchement repeintes, en partie par notre personnel ouvrier. Nous y logeons les internes scolarisés à l’Athénée Royal d’Ath, à l’Institut technique Renée Joffroy d’Irchonwelz, ainsi que ceux de l’annexe sur le site Vauban. Les élèves peuvent occuper le hall des sports de l’I.T.C.F. pour les activités sportives du soir.

Depuis juin 2008, nous avons pu récupérer certains locaux occupés auparavant par la Haute Ecole de Tournai. Ceci nous a permis d’obtenir d’une part une belle grande salle où nous avons disposé un billard, un kicker et deux tables de ping-pong et d’autre part un local adéquat pour l’installation de la bibliothèque.

3. AIDER L’ENFANT DANS SON PRESENT ET SON AVENIR (DEVELOPPEMENT INTELLECTUEL)

A. Promouvoir la réussite de tous

Afin de conduire nos élèves internes vers un épanouissement personnel, nous devons les orienter vers les prises en charge autonome de leur formation et de leur réussite scolaire, ainsi que vers l’acquisition du sens social et civique.

Les élèves internes, en particulier ceux qui fréquentent l’enseignement fondamental, nécessitent de la part du personnel auxiliaire d’éducation beaucoup d’attention et de disponibilité, ce dernier doit tisser avec eux une relation favorisant la communication tout en adoptant à leur égard des attitudes appropriées aux différences d’âges, au niveau d’études, à la sensibilité, l’intérêt et l’appartenance socioculturelle de chacun.

Ainsi, l’enfant se sentira accepté, intégré et valorisé. L’éducateur ou l’éducatrice doit faire preuve de compétence, de patience, de disponibilité, d’affection et d’encouragement, doit être à l’écoute et soutenir l’élève dans ses tâches scolaires. Ce que nous nous efforçons de faire à Irchonwelz.

B. Comment y parvenir ?

Outre l’apport des journées pédagogiques (formations continuées), nous nous réunissons de façon à rester cohérents, unis dans notre action et nous informons les élèves des objectifs à atteindre.

Nous essayons de mieux cerner la personnalité de chacun : son mode de vie, son milieu familial, ses motivations scolaires et autres…
Nous entretenons des contacts réguliers avec les écoles et les enseignants.
Nous évaluons l’efficacité de l’action menée afin d’y apporter remède en cas de nécessité (photocopie des bulletins, tenue à jour des points obtenus, réunions,…).

Nous veillons à développer au sein du groupe un mode de rapports réciproques afin de susciter le respect de l’autre, la tolérance et les aidons à devenir des adultes autonomes et responsables.

Un représentant de l’internat peut être amené à assister aux réunions de parents organisées par les écoles et peut ainsi rencontrer les personnes qui le désirent.

Nous avons de nombreux et bons contacts avec les directions d’écoles, les Centres Psycho-Médico-Sociaux. Si un problème se pose et doit être résolu d’urgence, un éducateur, une éducatrice ou l’administrateur(trice) va sur place afin de régler la situation le plus rapidement possible.

Nous accueillons chaque année quelques internes relevant du service d’aide à la jeunesse et sommes donc régulièrement en contact avec leurs services régionaux. Lors de certaines réunions, en présence de la famille, de l’enfant et des services sociaux notre présence est souhaitée afin de faire le lien et d’apporter un éclairage sur le parcours scolaire et l’intégration de l’élève.

Concrètement, au quotidien, nous essayons d’aider les enfants et les adolescents à se développer :

En les faisant participer à la mise en place d’un code de vie respectueux de la personne, des intérêts du groupe et de l’institution scolaire (analyse du Règlement d’Ordre Intérieur), nous induisons chez l’élève implication et responsabilité.

En mettant en place des conditions de travail et en organisant des activités de délassement diversifiées que les éducateurs eux-mêmes choisissent selon les affinités de chacun.

Pour les élèves du fondamental et du 1er degré de l’enseignement secondaire, il faut assurer un accompagnement pédagogique continuel :

En les aidant à s’organiser dans le travail et à gérer leur temps, en leur expliquant les consignes inscrites dans les journaux de classe (qu’ils ne comprennent pas toujours bien) et en leur fournissant un appui permanent dans leurs tâches journalières.

En leur apprenant l’utilité de maintenir un journal de classe en ordre et soigné.
En favorisant le monitorat, les aînés s’occupant des plus jeunes. Exemples :
Un élève de 6iéme générale math de l’Athénée Royal explique à un autre élève de 3ème secondaire des notions incomprises en mathématiques.

Nous avons toujours la possibilité de faire appel à un étudiant de l’Athénée Royal, en accord avec Madame la Préfète et les parents de cet élève afin qu’il vienne à l’internat donner quelques heures de mathématiques ou de langues.

Une élève de primaire, lorsqu’il ou elle a un peu moins de travail, s’occupera des devoirs d’un(e) élève plus jeune.

En leur inculquant de bonnes habitudes de travail : agencer les cahiers, classer les documents, préparer et présenter le devoir comme le demande le professeur, consulter un dictionnaire, lire un énoncé en y distinguant l’essentiel de l’accessoire, établir un plan de travail, un résumé, une synthèse, en un mot leur « apprendre à apprendre ».

En mettant à la disposition des élèves la documentation et les outils de travail permettant la recherche personnelle.

En encourageant, en valorisant et en conseillant l’élève lorsque des difficultés sont rencontrées.

Pour les élèves des classes supérieures, il convient de leur laisser la liberté de gérer leur temps d’études de manière plus autonome (ces élèves profitant de chambres individuelles, offrant des conditions de travail optimales). Une évaluation régulière s’impose :

En ne négligeant pas d’autres facettes de l’éducation : la découverte de la vie socioculturelle, l’apprentissage du beau, le développement physique et la pratique d’activités enrichissantes, ce qui donne l’occasion de se détendre, mais aussi, pour certains, d’exprimer dans un domaine non scolaire leurs capacités, leur talent ou pour d’autres de se découvrir des aptitudes ignorées. Ces activités favorisent l’intégration des jeunes au monde extérieur.

En leur apprenant, durant la période d’étude, à travailler en groupe et à s’entraider.
L’internat compte une forte population d’élèves du fondamental et du premier degré du secondaire.

L’étude se déroule de 17 heures précises jusqu’à 18h45.

étude après le souper. Pour remédier à cette situation, nous aidons les élèves à élaborer progressivement une méthode de travail rationnelle.

C. Faire de l’internat un lieu privilégié de l’éducation

Pendant l'année scolaire
Repérer les élèves en difficulté et leur apporter un soutien
Préparer les activités sportives et culturelles, en analysant le déroulement ;
Organiser les fêtes et autres manifestations (portes ouvertes) ;
Créer la concertation et la collaboration permanente avec les écoles (visites des parents, rencontre avec le corps professoral,…)
Réunions de coordination pédagogique chaque mois avec le Personnel Auxiliaire d’Education.
En fin d'année
Evaluer le travail réalisé à l’internat.
Rechercher les améliorations et les innovations à apporter.

Non seulement, nous devons collaborer avec les enseignants, les éducateurs externes, les agents des C.P.M.S (régler les problèmes familiaux, maladies, ..), mais également et surtout avec les parents.

Les moments opportuns de rencontres avec ces derniers sont principalement : à l’inscription, le jour de la rentrée à l’internat, les réunions de parents à l’école, lorsqu’un élève pose problème.

Nous établissons des relations avec le milieu local et offrons aux élèves l’occasion de le découvrir, de s’y familiariser et de s’y intégrer.
C’est grâce à de telles relations que l’internat assure sa crédibilité.

4. OUVERTURE VERS LES AUTRES ET LE MONDE EXTERIEUR

A. Culture, activités manuelles, éducation à l’environnement et à la santé.

a. La culture

Possibilité pour les internes d’aller se documenter à la bibliothèque d’Ath ;

Projet bibliothèque : depuis un an maintenant, de sa propre initiative, un interne met sur pied une « vraie » bibliothèque au sein de l’internat. Celui-ci nous a remis son fonctionnement et son règlement. Se félicitant de cette initiative, l’ensemble du pouvoir auxiliaire d’éducation se mobilise afin que ce projet soit mené sérieusement et qu’il soit une réussite ;

A l’heure où tous les regards sont braqués inlassablement sur la télévision, un tel projet doit être plébiscité à plus forte raison dans un internat accueillant des jeunes de tout âge et où il est primordial de redonner le goût de la lecture ;

Projet pour l’installation d’internet : ceci permettra aux internes de se documenter et de faire différentes recherches pour leurs travaux scolaires ;
Visite d’expositions ;
Cinéma.

b. Activités manuelles

sont également réalisées ;

c. Education à l’environnement

Visite du parc animalier Pairi Daïza : découvrir les différentes espèces animales, sensibiliser à la sauvegarde des animaux et au respect des animaux sur le site même ;

Tri des déchets (en projet pour l’année 2012) ;

Un projet nature verra également le jour : en concertation avec les éducateurs(trices) et avec l’aide des internes désireux, nous créerons, pour le bien être des oiseaux, des mangeoires, des nids, nous veillerons à les nourrir en hiver et nous observerons les différentes espèces grâce à l’achat de jumelles.

Pour terminer, une visite de la réserve des marais d'Harchies sera organisée.

d. Education à la santé

Manger équilibré :

ateliers culinaires, préparation de : gaufres, crêpes, gâteaux…
équilibre énergétique des aliments.

B. Epanouissement de l’élève par le sport

Chaque jour, après le souper, des activités sportives sont organisées. Celles-ci leur apportent le bien-être, la confiance et l’esprit d’équipe. Différentes disciplines leurs sont proposées :

Salle de sport : volley-ball, badminton, unihoc ;
Emplacement de « l’ancienne bulle »: mini-foot, basket-ball ;
Plaine : base-ball ;
Terrain de foot : football ;
Natation : le mercredi après-midi ;
Salle de détente : petits tournois de tennis de table, kicker.
Les groupes sont organisés comme suit :
Un groupe (moins de 16 ans) : de 19h30 à 20h30 ;
Un groupe (plus de 16 ans) : de 20h30 à 21h30
Mercredi : après-midi sportive ou natation
Nous mettons l’accent sur différents points :
Renforcement de la confiance en soi ;
Intégration via le sport ;
Respect de ses engagements : assiduité et implication dans les activités inter-internats ;
Adaptation des règles (selon l’âge et le niveau des joueurs).
De nombreuses activités extra-muros sont prévues tout au long de l’année :

Participation aux activités sportives inter-internat ;

Bowling ;
Paint-ball ;
Patinoire ;
Accro-branche ;
Laser-game.
De nouvelles activités sportives sont en projet :
India
ka (sport mélangeant la balle-pelote et le volley dont il emprunte le terrain et certaines règles. Le joueur doit lancer, en frappant une sorte de volant ayant une base en mousse et 4 plumes. Les points se comptent comme au volley).
Crosse canadienne.

5. EXPLOITATION DU PATRIMOINE INDUSTRIEL, CULTUREL ET HISTORIQUE

Chaque point noté d’un < a été visité :

< Le musée de la pierre et du marbre à Basècles
< La maison romaine et l’archéosite d’Aubechies
< Le musée de l’iguanodon à Bernissart

Le musée de la mine à Harchies

Le musée du cuir et des industries du Péruwelzis

< Le château et le parc de Beloeil

Le château de l’Ermitage au cœur de la forêt domaniale
Les fortifications de la ville de Condé-sur-Escaut
Le musée de la bonneterie à Quevaucamps
La distillerie du centenaire à Wiers
La brasserie Caulier à Péruwelz
Les pépinières à Lesdain
La laiterie artisanale des Broutins
L’atelier de céramique à Laplaigne

< La maison de la Forêt (primaire – parcours vita) à Bonsecours
< Le musée archéosite à Ath
< Le musée de la vie rurale à Huissignies
< Le musée des géants à Ath
< Le musée du pays des collines à Ellezelles
< L’asinerie à Frasnes
< L’entreprise Coca-Cola à Anderlecht